© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

L'Orchésographie de Thoinot ARBEAU

 

 

Pour voir l'ouvrage cité tout en lisant cet article, consulter en ligne le document original conservé à la Bibliothèque Nationale de France grâce au lien suivant qui s'ouvrira dans un nouvel onglet :

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8610761x

        L'Orchésographie (écriture de la danse) est un « traicté en forme de dialogue par lequel toutes personnes peuvent facilement apprendre & practiquer l'honneste exercice des dances », nous explique son auteur Thoinot ARBEAU, anagramme de Jehan TABOUROT, alors chanoine de Langres.

        La première édition est imprimée en 1589 par Jehan des PREYZ, « Imprimeur & Libraire, tenant la boutique proche l'Eglise Sainct Mammes dudict Lengres ». Arbeau, le Maître, dialogue avec Capriol, son élève.

 

        "Belle qui tiens ma vie …", titre de notre concert du 16 mars 2019, est une chanson d'amour dont il a écrit les paroles et la musique. C’est une pavane, danse de cour lente, faisant alterner deux pas simples (ff*) avec un pas double (d). Elle permettait aux nobles de « se pavaner » pour faire admirer leurs beaux vêtements.

 

        Thoinot Arbeau explique tous les détails de la partition du tambour, donne celle du chant des quatre voix (Superius, Contratenor,  Tenor, Bassus), bien sûr décompose tous les pas de la danse et enfin nous livre le poème (cf pages 30 recto, 30 verso / 31 r, 31 v / 32 r, 32 v).

 

        Canario de Johannes KAPSBERGER, joué au théorbe par Gilles DEFOIN, tire son inspiration des Canaries (cf pages 95 v et 96 r).

*la graphie du s est la même que celle du f.